National Politique Une

Une conférence nationale de la société civile sans la femme (vidéo)

Conférence nationale de la société civile #RadioM

Publiée par RADIO M sur Samedi 15 juin 2019

C’est aujourd’hui que se tient à Alger, la rencontre nationale de la société civile. L’initiative est louable et elle a été encouragée et saluée par tous. Toutefois, la rencontre n’est pas tout à fait « nationale » et encore moins représentative de « la société civile ».

Parmi les dizaines de présents, seule deux femmes sont conviées à la rencontre de la « société civile ». Il se trouve que ces deux femmes, l’une est journaliste et l’autres porte-parole d’une association connue pour ses penchants et ses accointances avec les cercles islamistes.

Comme connu de tous, la majorité des présents est issue des associations et autres syndicats qui ont vu le jour et qui ont activé sous le règne de Bouteflika, d’où le soupçons d’une volte-face après avoir servi de paravent à un système des plus corrompu.

Il devient ainsi urgent pour cette « société civile » de définir les contours de sa politique, les objectifs de ses réunion et le projet de société qu’elle compte soumettre.

A rappeler que lors d’une réunion tenue quelques jours après la mort du Dr Fekhar en détention, les animateurs de ce conglomérat d’associations et de syndicats ont refusé une minute de silence à la mémoire du défunt militant. (Voir l’article)

A propos de l'auteur

Hichem B