Zayen candidat aux municipales françaises : « j’ai toujours été impliqué dans le milieu associatif »

868

Zayen, auteur-compositeur et interprète fait ses premiers pas dans la politique (Lire l’article). Artiste très actif, il évoque dans cet entretien son choix de s’engager dans une liste pour les municipales françaises. Il a choisi de se porter candidat dans sa ville, à Aubervilliers.

  • Vous avez décidé de vous engager dans une bataille électorale lors des municipales françaises. Pourquoi ce choix ?

Zayen : J’ai toujours été impliqué dans le milieu associatif (culturel et écologique) ce qui m’a permis de comprendre l’importance des engagements. M’engager pour la ville d’Aubervilliers où je réside depuis 18 ans et me présenter aux élections municipales, au service d’un projet commun est un moyen de faire s’exprimer la démocratie. Et pour faire ce qu’il me semblait être plus juste pour la commune et ses habitants et surtout pour l’intérêt général. Mon engagement aux élections municipales est une suite logique. En effet, le but étant de faire changer les choses. Mon engagement est ancien. En 2008, j’ai créé l’Association les artistes des couleurs et de la diversité à Aubervilliers, qui fédère des centaines d’artistes. Les élues Ling et Karine mont repéré et m’ont proposé de faire mes premiers pas en politique.

  •  Vous avez choisi la liste de Karine Franclet, pourquoi cette candidate précisément ?

Karine Franclet est une candidate motivée et plein d’énergie. Conseillère régionale et principale de collège, elle veut donner un nouveau souffle à la ville d’Aubervilliers et elle est bien décidée à changer profondément les choses. L’une de ses priorités demeure la sécurité et pour ce chef d’établissement, il y a aussi nécessité d’investir sur l’Education, la culture et la justice sociale. Nous souhaitons travailler avec tous et pour tous, de la petite enfance aux seniors en passant par les personnes à mobilité réduite, le tissu associatif…

  • La communauté kabyle est très présente à Aubervilliers, comment comptez-vous la mobiliser ?

En Créant des événements et en menant des actions sur le terrain et en allant à la rencontre de la communauté pour les sensibiliser, les informer. En la mobilisant également à travers les réseaux sociaux, les sites internet et la presse.

  • Un mot pour les potentiels électeurs ?

C’est maintenant qu’il faut agir. C’est maintenant qu’il faut s’unir. C’est maintenant qu’il faut bouger. C’est maintenant qu’il faut changer. Et changeons Aubervilliers devient priorité.

« Changeons Aubervilliers » est le slogan choisi pour cette campagne
Comments
Loading...